Seniors-Loisirs : le déroulé des matchs

Dimanche 6 Mai :  8 à 1  contre Tréglonou

C'est sous un soleil estival que nos chers loisirs se présentent aujourd'hui face à la vaillante équipe de l'USAB Tréglonou du toujours fringant Balladou.

L'équipe "bis" est alignée aujourd'hui par le coach Bodenes, dixit les mauvaises langues de l'équipe "ter" présentes sur le banc au début du match. Il est vrai que la liste des blessés s'est allongée : nos amis saint-thonanais ont ajoutés à leur tableau de chasse Lansonneur et Ambu. Déjà qu'ils nous avaient privé de notre maître à jouer, notre pépite, notre talisman... Dur !!!

Avant le coup d'envoi, les 2 équipes observent une impeccable minute de silence à la mémoire de la mère d'un joueur de l'équipe. Bafta Georghe !!! 

Les locaux entame le match doucement et c'est seulement à la 8ème minute que Yann, inspiré des vidéos de JPP, fait trembler non pas les filets mais le sol de kermahellan. 10 ème : beau mouvement des ploudanielois qui voit Martin lancer Bodenes en profondeur. Face à face vainqueur avec la gardien... Pour les "piquées" d'école on repassera...

A la 17ème minute, Yann centre parfaitement pour Bodenes qui reprend de voléee : magnifique parade du gardien adverse... Dix minutes plus tard, Coat, pour l'occasion replacé dans l'axe, se sent pousser des ailes et sert Lucati en bonne position. Sans résultat.

33ème minute, le feu follet barbu grimé de ses souliers fluos (Rolland pour ceux qui n'auraient pas suivi...) sort de sa torpeur matinale pour administrer un centre au cordeau, qui malheureusement ne trouve pas preneur. Dans la minute suivante, la défense des abers mal repositonnée voit Croguennec s'échapper côté droit. Ce dernier, bien que contré, trouve Lucati au second poteau qui finit de la tête... 2-0.

Quelques minutes plus tard, mauvais renvoi de la défense adverse et Lumbreras combine finement avec Martin. Des 20 mètres, ce dernier propulse une volée du gauche dans la lucarne. 3-0.

Dans la minute suivante, lancé plein axe, Poussin échoue devant le gardien adverse. Pour les "piquées" d'école on repassera... Tarifs de groupe acceptés (NDLR).

La défense visiteur essuie les vagues de nos joueurs, et sur l'une d'elle, Martin, encore lui, s'infiltre dans la défense adverse et centre en retrait pour Urcun qui ne peut reprendre. Sur le renvoi de la défense, Poussin, en bonne position, cadre sa frappe... dans le but du terrain B. 

41ème, Zawisza s'essaie à la frappe des 30 mètres : la balle file en pleine lucarne mais l'excellent portier adverse est à la claquette... Corner qui ne donne rien, comme tous les corners tirés par Martin en cette première mi-temps (NDLR). L'arbitre Habasque renvoie les deux équipes aux vestiaires sur ce score de 3-0 (aucune allusion ne sera faite à quelconque agrume à l'acidité excessive)...

Dès le retour des vestiaires, Croguennec est tout proche d'aggraver la marque mais voit sa frappe enroulée du gauche passer au ras du poteau... 5 minutes plus tard (52ème), Urcun crucifie le gardien de près après une belle action collective : il était temps pour l'avant centre ploudanielois !!!

54 ème, Lucati pénètre dans la surface et marque d'une frappe dans le petit filet. 5-0 !!! La défense adverse est aux abois... Le roumain virevoltant est à la conclusion d'une nouvelle action d'école mais voit sa frappe "genou/tibia/pointu" passer assez largement à côté.

59ème : le temps s'arrête. Les éléments se déchainent. Croguennec se débarasse facilement de son vis à vis et adresse un centre au cordeau devant le but adverse. Et là, Tel Moïse ouvrant la Mer Noire, Rolandinho s'engoufre plein axe et devance adversaires et coéquipiers pour mettre le ballon au fond des filets... Stupeur !!! L'arbitre de touche, peut être complaisant, ne signale pas de position illicite. Habasque valide le but... Rolland évite de justesse l'avertissement : enlever le maillot ça va, mais le short doucement quand même... Femme et enfants toussa toussa...

A partir de là, les joueurs présents sur la touche étant au mieux fainéants, au pire analphabètes, les détails du match s'arrêtent là (les lecteurs les moins avertis diront que c'est déjà assez long...). Pêle mêle : joli but adverse, but de Martin, raté de Lucati, Martin tue une mouette... 

Dernières minutes de jeu, Pichard, excédé d'appartenir au gang des non-buteurs de la saison, se tient aux avant-postes. Sur une belle action, Lucati sert le chevelu local dans les six mètres adverses. Ce dernier ne se prive pas pour abandonner Kerneis, Ambu, Lumbreras et Martin (les CSC n'étant pas pris en compte) à leur seul sort de tireur à blanc.

L'excellent Habasque renvoie les 22 et quelques hommes aux vestiaires sur le score de 8-1. Félicitations aux locaux pour la victoire et aux visiteurs pour leur volonté de jouer et leur bon état d'esprit. Le reste n'est que douceur, soleil, rafraichissement et bonne humeur... 

Dimanche 22 Avril :  8 à 0  contre Saint-Divy

Les Loiz' recevaient ce dimanche le Saint Divy Sport Football à Kermahellan, véritable forteresse. Les locaux entamaient bien le match. Martin (3'), sur un centre de Ti Coat, place un coup de tête sur la transversale. Ti Coat, intenable en ce debut de match, adresse un ballon plein de neige àBodenes (7') qui reprend du crâne (malgré les kangourous) sur la barre. Crog, en louarn, n'a plus qu'à mettre le cuir au fond des filets. 1 à 0. Urcun (8') voulait imiter son compère d'attaque mais adressait un drop. A la 10ème minute, le virevoltant Ti Coat tentait un grand pont, sans suite. 17ème, Christien, un poil court, est aidé par l'intervention d'un Jack Russel. Celui ci ne prendra pas de risque et permettra à Christien de se replacer. Xaxa (22') servi par Habasque sort le porte manteau mais rate son face à face. Bodenes, 2 minutes plus tard, en fera de même. Rageur, il ne rendra pas le ballon (28') et s'en ira marquer le 2eme but. Pas très fair play mais ca paie pour les stats. Le Vourch (30') trouve la barre. Martin (40') marque le but du 3 à 0 suite à un percée conclue par un magnifique lob. Zawi (à ne pas confondre avec Xavi) sort le club de golf pour adresser un frappe: ballon facilement capté par le portier visiteur. Le Vourch (45') frappe et tue un malheureux oiseau migrateur. 3 à 0 aux citrons. 47ème, premier "merde" de Ti Coat suite à une passe ratée. 55', Martin, donne une leçon de fair play et refuse de tirer le penalty, et pourtant il en avait besoin pour ses stats. Le Vourch (60'), bien lancé par Martin, inscrit le 4ème but. Xaxa (72') se présente en face à face avec le portier adverse mais voit son ballon passer au dessus du cadre. 75eme, passe lumineuse de Martin pour Xaxa, à côté. 76eme, sublime ouverture de Christien pour Bodenes qui, d'un plat du pied crucifie la gardien. 78ème, 1er deboulé d'une longue serie de Kerneis qui retrouve une seconde jeunesse . Il décidait d'adresser des caviars aux attaquants. Martin (82') d'une belle détente voit sa tête fuir le cadre. 85 ème, suite à un débordement de Kerneis, le Vourch marque le 6eme but. Il inscrit même son triplé (87') sur une frappe de 40 mètres. Bodenes (88') sur un contre favorable, adresse une frappe surpuissante et inscrit son 3eme but. Score final, 8 à 0 pour les locaux qui dressent encore un peu plus haut les remparts de Kermahellan. LE CONSULTANT TELEGRAMME

Dimanche 15 Avril : 2 à 2   à Brest Bibus

En ce dimanche 15 avril 2018, les loiz' se déplaçaient à Brest pour affronter une vaillante équipe de Bibus. Les hommes de Bodenes et Habasque, privés de leur cadre Poussin prenaient la direction de Keraudren pour ce déplacement à haut risque.

L'entame de match était en faveur des visiteurs qui se procuraient de belles occasions et mettaient leur emprunte sur ce match. A la 3ème minute, Picard, en position de frappe, voyait son ballon s'envoler : une chandelle à la Skrela (ancien demi d'ouverture du stade toulousain). 4ème minute, Habasque se trouvait aux abords des 18mètres, également en position de frappe, mais ne faisait pas mieux que son compère.

Les visiteurs continuaient de pousser et Ti Coat, en position de frappe, allumait le premier pétard mais celui-ci se transformait plutôt en passe au gardien. Le jeu était en faveur des visiteurs et les locaux n'avaient pas grand chose à se mettre sous la dent, le rock Hingant ramassant les miettes. 7eme minute, Le Vourch cadrait la 1ere frappe pour les visiteurs. 

A la 10ème minute, sur une touche longue des locaux, Nicolaï, serré de très très très près par Martin, se défaisait de ce dernier et trompait Ambu, qui fermait mal son angle. A partir de là, les visiteurs mettront près de 70 minutes à relever la tête.

A la 19eme minute, Hingant adressait un centre millimétré à Fily qui voyait sa tête fuire le cadre. A la 22eme minute, Bibus, pour leur 2ème incursion dans le camp ploudanielois, allait aggraver le score. Sur une passe en profondeur, Ambu s'imposait dans les pieds de l'attaquant et captait le ballon. S'en suit un caffouillage que l'arbitre Nico Collina ne voyait pas : une erreur d'attention qui coûtait cher. A la 32eme, le premier changement était opéré : sortie de Ti Coat et entrée de Rollandino Crenito. Dans la même minute, Martin adressait une passe en retrait à son portier qui prenait tranquillement le ballon... à la main. Les mauvaises langues diront que la passe en retrait n'était pas volontaire ;-) . Ce coup franc, mal botté ne donnait rien.

2 à 0 aux citrons.

Les visiteurs repartaient avec l'envie de mieux faire. Mais des les premières minutes de la seconde période, il fallait bien se rendre à l'évidence que tout le monde s'était mis au diapason sur la qualité de passe... 48ème minute, Fily adressait une magnifique passe en profondeur pour Le Vourch qui se présentait en face à face mais croisait trop sa frappe, et faisait une petite crotte dans le caldé au passage. 50ème, Martin, à la suite d'un grand pont, remettait un coup de Nitro pour déborder le latéral et obtenait un corner. Il se replaçait les mains sur les hanches. A la 56ème, les visiteurs frolaient la correctionnelle sur un débordé de Nicolaï. Il adressait une passe en retrait à Michou qui ratait le cadre. A la 69ème, Christien, impécable jusque ici, avait l'occasion de réduire le score, mais sa frappe était trop écrasée. A la 75ème, Croguennec et Martin laissaient leurs places et ce coaching allait s'annoncer payant. En effet, sur un corner de fily (80'), Le vourch réduisait le score. Dans la minute suivante (80+1=81'), Fily débordait à nouveau sur le côté droit et adressait un centre au cordeau à Le Vourch. 2 à 2. 85ème, Picard, intenable, voyait son pétard stoppé sur la ligne. Les visiteurs continuaient de pousser en espérant arracher la victoire. Ti Coat (86') placait son pied d'appui trop long du ballon et voyait sa frappe s'envoler. 90eme, l'arbitre sifflait très logiquement la fin du match car en loisirs, "il n'y a pas d'arrets de jeu".

Bodénes, parti faire des courses pour un résident, soupirait et repartait au turbin. Les locaux prenaient la collation et l'apéro d'après match. Les plus sérieux rentraient, et les plus fêtards se voyaient indiquer la porte de sortie du club house ;-)

LE CONSULTANT TELEGRAMME

Dimanche 8 Avril : 8 à 0   contre Landéda

Bonsoir, suite à une série de grèves du foie de nos correspondants locaux, voici le compte-rendu du canard enchainé en avance, car n'étant publié que le mercredi normalement :-P j'en profite pour vous souhaiter de la part de la rédaction une bonne année 2015 en s'excusant pour ce retard.

   Bref, retour aux sources de l'équipe de nuit (arrivée en avance) ce dimanche pour découvrir les camarades habillés en civil, une première ! Petite mise au point concernant les contestations d'arbitrage, bien suivie étant donné l'absence de Nico élu supporteur du jour.

   Même s'il s'agit de la cuillère de bois du groupe, il faut se méfier de la combativité des mauves et blancs qui dès la 2e pénètrent dans la surface et font trembler le marche-pied de poussin mais ce dernier réalise un bel arrêt qui nous permet de souffler..

   S'en suit une série de tirs et d'aller-retours dans les 2 camps. 5e Georghe libère les fans de Jeanne Mass sur une passe D de Yann. Notre Chabal municipale, décidement bien en forme se voit offrir une place chez Jo Simon une minute plus tard grâce à un décollement d'escalope ( enlevé une motte de terre avec ses pieds dans le jargon ) les frappes fusent, les têtes mal cadrées également par un coach encore perturbé par son pénalty raté...mais le moral est là. et Yann concrétise. à la 20e

   Le CP (commando parapégique) monte en pression, Rolandino en tête tente une démonstration technique avec ses chaussures encore emballées mais conserve le ticket de caisse ! Il arrivera tout de même à énerver son adversaire qui malheureusemant finira aux vestiaires. Dans le même CP Stéphane s'entraine aux passes du tibiat. Olif nous libèrera à la 31e ce qui donnera des ailes à poussin sur une percée mais, ayant le même fournisseur de sabot que moi, se finiera sur une demi-molle au gardien. Après quelques entrainements sur les corners,  3-0 à la mi-temps. 

   2e mi-temps, la physionomie du match tourne à notre avantage, malgré un coup de sifflet un peu rouillé. Bien en jambe, Loïc nous offre un sombréro qui aura le mérite de réveiller nos 3 spectateurs présents. 50e tentative de Ty Coat qui voit son tir dévié pénalisant le portier de Landéda d'un CSC. Et ça enchaîne les canards: 52e magnifique frappe des 25M de Claudio qui assomme les mauves, même s'ils se sont exclaffé après sa tentative de frappe désastreuse à la 60e. 2 min plus tard, Mr Geoghe nous offre une belle démontration de foutcheboll en mettant dans le vent 4 défenseurs puis le gardien, respect chef ! 6-0

   Le CP remonte au créneau: 63e Ty Coat échoue face au gardien puis, dans la foulée tente un centre à la rolandino. Julien nous offre à la 66e une belle démonstration de perforation côté gauche chez ses anciens camarades et offre un caviar pour le 7-0. Landéda résiste mais dans la minute, LoÏc fera preuve d'altruisme également en offrant le 8e but à Georhe. 

  Bien-sûr, nous ne vous parlerons pas du centre-tir demi-molle de poussin à la 69e ni du saute-mouton de yann avec le gardien avant le coup de sifflet final...

   Pour finir, je souhaitais souligner la qualité de l'arbitrage (on ne le dira jamais assez) et celle de l'équipe adverse qui n'a pas démordu, une belle leçon de bravoure, bonne continuation à cette équipe !

La rédaction.

Dimanche 1er Avril : 5 à 1   à Plabennec-2

En ce week-end pascal, les loiz' se deplacaient à Plabennec pour defier une CFA. Les cloches avaient sonné, tous les protagonistes étaient présents pour aller au combat!!

La rencontre commencait bien pour les visiteurs. Ils maitrisaient le jeu et voyaient leurs frappes (Ti Coat, Bodenes, Ti coat et encore Ti Coat) froler les montants adverses. Beau terrain, beau temps, les ingredients étaient réunis pour une belle opposition. Nico Za décidait de rajouter un peu de sel et envenimait la rencontre à la 40eme. 1 à 0 aux citrons il me semble, but de ???.

J'ai pas retenu grand chose...

Ambu tenait la barraque dans les buts et repoussait les piètres frappes plabennecoises.

A la 90eme, les visiteurs s'offraient leur premier pastis de la saison.

5à1 score final.

Les visteurs ramenaient les 3 points et recollaient au classement. La 1ere place est de nouveau à portée de main. Les Loiz' peuvent s'offrir une belle fin de saision, et cela continuera avec les entrainements du mercerdi et vendredi. Bonne semaine et à Mercredi ;-)

Le consultant TELEGRAMME

Loic Martin

"On a pas le même maillot mais on a la même passion...", c'est pourquoi le Ouest-France a décidé de venir en aide à son collègue du Télégramme, visiblement embué dimanche matin...
Les gars de la St-Yves se présentent au stade G.Goasduff diminués de quelques éléments : retard, absence prolongée... Le début de match est donc à l'image de la préparation du match : difficile. Les locaux confisquent le ballon, les rouge et noir balbutient leur football et des relances approximatives mettent en danger le portier Ambu. Heureusement, la maladresse des attaquants locaux maintient le score nul et vierge.
Peu à peu, les visiteurs ressortent de leur camp et se créent quelques situations dangereuses. Sur l'une d'elles, ils obtiennent un corner, et bien botté par Croguennec, ils ouvrent le score par Bodenes qui devance la sortie hasardeuse du portier plabennecois.
A partir de ce moment-là, les protégés de M.Habasque ne seront quasiment plus mis en danger. Au contraire, ils bousculent les vieilles gloires locales, plus habituées à ce que leurs adversaires les regardent gentiment jouer en disant "AMEN". L'ESY accélère à nouveau et Martin s'infiltre dans la défense locale et est déséquilibré par le gardien adverse. L'arbitre laisse l'avantage et Lucati, qui a bien suivi, règle la mire d'une frappe pure du pointu. Les esprits s'échauffent quelque peu, Zawisza se teste avec quelques énergumènes adverses... 2-0 aux citrons.
Les rouge et blanc attaquent la seconde période avec de meilleures intentions mais se heurtent à chaque tentative sur la défense ploudanieloise : Kerneis et sa ligne défensive mettent régulièrement hors jeu les attaquants adverses et Ambu s'étend bien sur les rares frappes rouges et blanches.
Passé ce moment délicat, les joueurs du président Habasque repartent de l'avant et à la 60ème, Martin sert Zawisza à la limite du hors-jeu. La défense locale s'arrête et le milieu de terrain s'en va marquer dans le but vide. Le solide Séné, à la touche, essuie quelques colibets (mais pas "Bigorneaux") mais l'arbitre valide le but. Dix minutes plus tard, Martin, encore lui, profite du bon appel de Bodenes pour rentrer plein axe et crucifie le portier local d'un enroulé du pied droit. 4-0.
La fin de match est anecdotique, les locaux ayant abandonné tout espoir sur ce match. Le virevoltant Grimaud, ailier des rouge et blanc, en manque de jambes aujourd'hui, verra ses tentatives annihilées par les défenseurs adverses. Les plabennecois vont toutefois sauver l'honneur sur la seule action où ils auront mis à défaut l'arrière garde ploudanieloise.
Le dernier mot est pour les visiteurs, avec un nouveau but de Martin, bien servi par Bodenes.
S'ils ont parfois souffert, la victoire des Loiz' ne souffre d'aucune contestation. Les locaux, peu habitués à prendre le "pastis", vont passés un long weekend pascal...

Dimanche 28 Janvier : 9 à 2  contre Guipronvel ( au Drennec )

match de coupe , 1/8 de finale del a coupe au drennec contre guipronvel

tres bon début de match et Bodenes servit par Croguennec, ouvrait le score d'une frappe sèche a l'entree de la surface.1/0

Fily metait le bouillon sur le coté à son défenseur et centrait fort devant le but, et Martin en se jettant la mettait au fond 2/0

sur un coup frant adverse sans gros danger pour les locaux, Martin JP la mettait au fond en lobant son propre gardien 2/1

Urcun mettait le ballon au fond sur un déboulé coté de droit de Zawiska 3/1

fily d'un magnifique coup frant des 35 m aggravait le score (bien aidé par le gardien) 4/1

4/1 au citron comme dirait Le Telegramme 

Les locaux continuaient de presser  et sur un coup franc travaillé a l'entrainement, Fily servait a l'entrée de la surface Croguennec qui d'un plat du pied en lucarne aggravait le score 5/1 - puis 5/2

Morvan (dit la Bomba) recupérait un ballon sur le coté droit, et aprés quelque une deux se retrouvait devant le but pour le 6/2

Urcun mettait le 7/2 puis Martin L le 8/2

Ambu evitait a guipronvel de reprendre espoir en sortant le ballone  quiallait en lucarne

Les locaux sur une belle action collective ecoeuraient complètement les adversaires 

Martin d'un piqué sur le gardien finissait le travail 9/2

Bon match solide et collectif

Objectif 1/4 de finale

Dimanche 14 Janvier : 2 à 0  à Plouguerneau

La Gazette des Loisirs

Dimanche 14 janvier :
Esp - Ploudaniel

Pour ce jour, rendez-vous nous était donné à Kroaz-Kenan sur nos terres . Et la surprise positive est que le terrain a plutôt bien supporté les différentes intempéries de la semaine écoulée . Donc, après Plabennec et son jeu fluide au sol, de surcroit sur synthétique, nous avons en face de nous, Ploudaniel, autre gros calibre du championnat . On sait que l'on ne verra pas beaucoup le ballon, comme souvent, et presque depuis toujours d'après certains, avec qui je suis d'accord . Cela doit-être dans nos gênes d'être une équipe de contre(s) . Malgré tout, il est décidé de jouer plus haut ce jour et comme prévu on subit . Et, comme les fois précédentes, on reste dans le match . Pour preuve, malgré la possession de balle adverse, c'est nous qui nous créons les occasions les plus nettes . Celles-ci se ressembleront beaucoup et viendront des pieds du jeune Alex . Le choix tactique de le faire jouer en soutien de l'attaquant aurait dû, aurait pu être payant mais lui, comme nous tous depuis le début de la saison, ne réussit pas à conclure ces 2 face-à-face avec le gardien . La mi-temps intervient sur le score nul et vierge de 0 partout, flatteur dans le jeu, mais mérité . Cela ressemble au match de Plabennec, où, malgré la supériorité de l'adversaire, on arrive à rester dans le match !

Pour l'entame de la seconde mi-temps, il est bon de signaler qu'un des anciens de chez nous est rentré durant la première manche, à savoir le toujours véloce Claude Bodénes, à qui il reste quelques qualités ... Pour ma part, j'ai dans l'équipe d'en face un partenaire de boulot qui a la particularité de ... parler plus que moi, vous devez me croire, il s'agit du fils Coat, Pat Coat ! Bon, cela étant dit, cette seconde partie de match ressemblera beaucoup à la première, mais cette fois notre adversaire trouvera la faille . Question éternelle, hors-jeu ou pas ? Je n'ouvrirais pas le débat mais n'ayant pas le droit au révélateur de canal+, on ne le saura jamais, chacun ayant son avis . Une chose est sûre, tellement de paramètres rentrent en jeu comme par exemple celui de l'arbitre assistant pas toujours ... c'est donc toujours délicat de vouloir jouer ainsi ... Donc nous encaisserons 2 buts de manière similaire, quelque part ceux-ci sont logiques vu le match, mais difficile à encaisser (c'est le cas de le dire) . Et, cela sera encore plus vrai si l'on se souvient d'une frappe atterissant sur la barre et un nouveau face à face avec le gardien, les 2 seront des échecs : Dommage . Le syndrome Landéda nous poursuivra-t-il jusqu'à la fin de saison ? On le saura bien vite vu que c'est cette même équipe que nous rencontrerons dimanche prochain . L'occasion parfaite de repartir sur de nouvelles bases, en tout cas au niveau de l'efficacité devant le but .. D'après ce que j'ai cru entendre, Alex vous donne rendez-vous mercredi après-midi, il faut juste prévoir son goûter . Il vous montrera que lors d'un face-à-face avec le gardien, ce n'est pas toujours ce dernier qui l'emporte ...

Pour infos : match dimanche, repos le dimanche suivant, match ensuite et à nouveau repos ! Bien sûr restez attentifs, des changements pourraient intervenir, n'oubliez pas que nous avons un match en retard, contre Le Folgoët . Et, pour finir,, allez soutenir Jeff qui devra mouliner demain pour lever le pont de recouvrance, ça se passera à 15h30 ; Manivelle et huile de coude ou bouton électrique ?

Dimanche 17 Décembre : 8 à 1 à Tréglonou

Victoire nette et sans bavure 8 a 1 contre treglonou

Nous avons dominé tout le match malgré un petit 2 0 pour nous a la mi temps (but de Habasque et Bodenes).

A la reprise, 3 but en 10 minutes (Fily,Croguennec et Lucati) viendrons eteindre les espoirs adverses! 5-0

Ensuite viendrons un autre but de Fily,Lucati et Urcun pour finir le travail

Un bon match de notre part

Bonne fete de fin d'année a tous et on se revoit en 2018!

N'oublions pas Mr Patate qui a commandé un nouveau nez pour Noel!!

Dimanche 10 Décembre : 3 à 0 contre St-Thonan

Ce dimanche, les Lois' de Ploudaniel recevaient les voisins de Saint-Thonan pour le derby. Les hommes de Bodenes et Habasque s'installaient dans la moitié de terrain adversaire et prenaient le jeu à leur compte. Le gardien visiteur était sollicité dès les premières minutes. A la 10ème minute, sur un contre, Martin taclait et anéantissait l'attaque. A la 20ème minute, Séné donnait le tournis au visiteurs par une succession de dribles (un coup dans le zig, un coup dans le zag) et obtenait un pénalty que concrétisait Martin. Les locaux poussainet, vent dans le dos, et Habasque scorait pour le 2 à 0. A la 35eme minute, Croguennec, rentré à la place de Le Vourch, se trouvait en face à face avec le portier visiteur mais ne cadrait pas sa frappe. Les mauvaises langues disaient qu'il voulait rajouter une boule de noel dans le sapin (5mètres à côté du but). Dans la foulée, comme à son habitude, Loaec ratait l'occasion d'aggraver le score sur une passe en retrait de Fily. 2 à 0 aux citrons.

La 2ème mi-temps repartait avec les assaults des locaux. Les centres de Ti Coat ne trouvaient pas preneur. A la 55ème, Zawisza repoussait un corner des visiteurs et obtenait un coup franc pour charge inappropriée. Les visiteurs voyaient leurs actions se casser les dents sur un Bodénès qui tenait la baraque derrière et s'adonnait à de folles montées. A la 70ème, suite à un corner de Le Vourch, le brésilien local Rollandino Crenito allumait un pétard des 20mètres que le portier adverse repoussait. Fily, après un face à face raté, allait, par une frappe croisée du gauche, porter le score à 3 à 0.

La fête était belle, l'ambiance était bonne, mais la pluie allait venir gâcher la fin de match à la 85ème. Match arrêté à la demande des visiteurs. Certains locaux dont nous tairons les noms prolongeaient la fête : le campanella de Ploudaniel, habituellement réputé pour son rapido et son tiercé, devenait alors, le temps d'un après midi, le dortoir des fêtards.

Le consultant TELEGRAMME

Dimanche 3 Décembre : 11 à 1 à Saint-Divy

Température : 8°C ressenti 6°C
Affluence : 0 entrées payantes 
Les locaux 11ème reçoivent les hommes de HABASQUE et BODENES 6ème pour le compte de la 9ème journée de ce palpitant groupe C du championnat de Loisir. 
Le match commence fort pour les visiteurs qui ouvre le score très rapidement et se mettent à l’abri quelques minutes après.
Les locaux réagissent ensuite en surprenant la défense Ploudanieloise. 
Ensuite les visiteurs continuent leur pressing soutenu, poussant les locaux à la faute. 
L’attaquant Ploudanielois qui souhaite rester anonyme, nous l’appellerons Yann. U, rate quelques occasions en fin de 1ère mi-temps suite à des glissades à répétitions. Il avait dut oublier ces crampons au vestiaire. Mais bon Noël approche ces coéquipiers lui offrirons peut être des crampons à cette occasion.
A la mi-temps Ploudaniel mène 5-1 , la messe est dite.
Mais en seconde période les visiteurs ne relâchent pas leurs efforts, continuant à bien faire circuler le ballon par les côtés (car le terrain était impraticable au milieu) et a trouver la faille à 6 reprises.
A noter le joli but de COAT qui après avoir ajusté ces lunettes, ajuste le gardien local d’une belle frappe qui termine dans le petit filet.
Au vu de ce score fleuve, l’arbitre décide d’arrêter la rencontre à la 80ème minute.
Avec cette large victoire les hommes de HABASQUE et BODENES préparent au mieux le derby de la semaine prochaine contre Saint-Thonan

Jean-Philippe Morvan

Dimanche 19 Novembre : 10 à 1 à Landéda

Ce 19 novembre, déplacement des hommes de Habasque à Landeda.

Les visiteurs étaient littéralement mangés pendant le 1ère minute, ne touchant pas le ballon suite à l'engagement. Après la 1ere minute, la bourrique avait tourné le dos au foin et les mouches avaient changé d'âne. Kenelm lancé enprofondeur ouvrait le score au bout de 7 minutes. Ce dernier, touché à la cuisse, laissait sa place au vaillant Croguennec.

Les locaux subissaient les débordements de Sené, bien encouragé par son portier. Fily concretisait un doublé : 3 à 0 à la demi heure de jeu.

Habasque opérait alors les 1er changements. Ti Coat et Urcun entraient en jeu. A la 35eme, Ti Coat voyait sa frappe frôler la lucarne. Boulette, heu... Urcun pressait la défense et permettait à Fily d'aggraver le score. 4a0 aux citrons.

Les locaux ne baissaient pas la tête, il restait du temps. La 2eme mi temps sera tres nettement pour les hommes de Habsque. Urcun, le louarn, voyait ses efforts récompensés par 2 superbes reprises aux 6 mètres. Martin, Lucati, Fily marquaient successivement pour passer le score à 9 à 0.

A la 75eme, ti Coat, sur une frappe lourde, voyait le ballon frôler le cadre. A la 80eme, sur un dégagement du portier local, Urcun, heu ...non..., boulette de Martin. Il subissait une poussée de maçon. Sa tête ratée prenait à revers son compère et lançait l'attaquant adverse en profondeur qui, dans un angle fermé, réduisait le score.

Dans les dernières minutes, Séné, passé en mode offensif voulait lui aussi faire partie de la fête. Il crucifiait le gardien pour porter le score final à 10 à 1.

Le consultant TÉLÉGRAMME

Dimanche 12 Novembre : 4 à 3 à Lanrivoaré

Dimanche 12 novembre, jour de célébrations de l'arimistice dans les paroisses, mais également gros déplacement des Lois' à Lanrivoare, commune voisine de Guipronvel.

Les visiteurs réalisaient une bonne entame de match, avec Ti Coat à la touche, Nico Collina ayant préféré son édredon.

A la demi heure de jeu, Loaec ouvrait le score d'un missile. Il rééditait peu avant la mi-temps : Xaxa ne réussissait pas ou ne voulait pas la finir et servait le tonton flingueur sur un plateau. 

Les locaux opéraient sur contres mais la défense ploudaniéloise tenait bon, Crénito et Séné verrouillant les côtés. Urcun et Lucati redoublaient d'efforts pour mettre à mal la défense adverse. Bodenes rentrait sur le côté gauche mais ne sentait pas les coups. 2 à 0 aux citrons.

En début de 2ème mi-temps, les hommes de Bodenes repartaient court et créaient de belles phases de jeu. Christien centrait à l'aveugle du gauche et Ti Coat s'arrachait pour mettre le 3ème. Ti Coat toujours sur son côté droit mettait quelques centres tirés au cordeau (ou plutôt à la cordelette) mais qui ne trouvaient personne. Martin obtenait un pénalty pour une main qu'il tirait pour mettre le 4ème but. 4à0 à la 60ème et là... début de la kermesse.

Les locaux poussaient et obtenaient un corner. Rivoalen, sur une faute de main, repoussait le ballon sur la poitrine de Martin qui ne pouvait absolument rien et voyait la ballon finir au fond. A la 65ème, Martin, sur un dégagement de gardien, mettait un coup de casque et trompait malencontreusement Rivoalen mal placé. 4 à 2. Sur un contre, Bodénes ,lancé en profondeur, se présentait seul face au gardien et se faisait découper par derrière mais l'arbitre ne sifflait pas (un croche pied tout seul comme un grand.) Dans la foulée, une bonne combinaisaon entre Jaouen et Loaec permettait à Lucati de se présenter en face à face devant le portier local. Kernéis, à la 70ème, chutait lourdement devant l'attaquant mais Martin coupait proprement. A la 90ème, sur un corner tapé directement, Rivoalen, sur une belle détente de 10cm, détournait la balle sur la barre : Séné trop loin au marquage ne pouvait empêcher le but. 4 à 3 à la fin du match.

Le consultant TELEGRAMME

Aucun événement